Pourquoi est-ce parfois difficile de respecter les règles du minimalisme

Qui n’a jamais fauté en matière de shopping et a toujours respecté les règles et bonnes résolutions fixées 6 mois, 3 semaines ou encore 2 jours plus tôt ? Si vous faites partie de cette minorité alors cet article n’est pas fait pour vous !

J’ai souvent comparé le dressing minimaliste à un régime : vous êtes remplie d’une grande motivation, vous mangez équilibré, faites attention à ce que vous mangez (peut-être un peu trop) et un jour sans prévenir, le craquage ! Tellement soudain que vous êtes incapable de rectifier le coche et vous reportez les efforts au lendemain (ou aux jours prochains) au risque de mettre à mal tous vos efforts précédents.

C’est un peu ça le dressing minimaliste ! Qui l’eu cru…rédiger un article sur le manque de motivation, l’envie disparue… à peine 6 mois après avoir débuter mon dressing minimaliste ? Sûrement pas moi mais à la fois cet article était tellement prévisible qu’il ne m’étonne pas tellement.

Cet article ne se veut pas alarmant, loin de là. Il décrit la réalité, la VRAIE. La routine avec tout son package qui va avec… le dressing minimaliste ça rassure, ça ne bouscule pas nos habitudes mais à la fois ça peut entrainer de la lassitude et une certaine forme d’ennui. Vous dire que passer au minimalisme est un long fleuve tranquille serait vous mentir mais comme à chaque fois après la pluie le beau temps.

L’ennui et l’envie de renouveau

Le mois de Septembre 2019 a été celui du changement dans mon dressing. L’envie de changer ma manière de consommer et éviter à tout prix la sur-consommation en matière de shopping. Il y a peu je vous écrivais un article sur comment réinventer ses pièces pour éviter l’ennui vestimentaire. Mais qu’en est-il 6 mois plus tard ? Il semblerait que ces conseils (même s’ils sont toujours d’actualité et toujours efficaces !) ne font pas exceptions à quelques modifications. Alors que s’est-il passé en 6 mois ? Une routine bien installée et l’envie régulière de changer quelques pièces de son dressing. Et je pense bien que c’est ce que j’appréhendais le plus tout en sachant pertinemment que ce moment allait forcément arriver un jour (mais peut être pas aussi tôt).

Et sans vouloir trop m’avancer et parler au nom de toutes, je lance les paris que cette situation est loin d’être isolée… Mais alors que faire ? Se résoudre à se dire qu’il y a plus grave et lâcher prise. Même avec tous les basiques du monde dans son dressing si vous voulez vous faire plaisir avec une pièce unique : Faites le !

L’épreuve des soldes

Je m’étais promis de ne pas craquer pendant les soldes, ou tout du moins de craquer si ça en valait le coup et surtout d’acheter que des pièces utiles. Et même si ce dernier critère a été respecté avec brio, les soldes d’hiver se sont avérées être une vraie épreuve pour mon dressing et mon portefeuille…

Outre le fait d’avoir cédé à la tentation j’ai de nouveau rempli mes placards… moi qui avait eu tant de mal à les vider et à faire de la place, il n’aura fallut que quelques semaines (ou quelques jours) pour anéantir des mois d’effort. Je me laisse donc quelques semaines pour voir si chacune de mes pièces se font une vraie place dans mon dressing et le cas échéant, certaines seront vendues. Je ne remets pas à mal mon envie d’un dressing minimaliste et ne souhaite pas agrandir mon dressing pour rien.

L’envie de suivre la mode

Même si l’avantage premier d’un dressing minimaliste est de miser sur des pièces basiques et intemporelles de manière justement à éviter la lassitude il peut arriver de se faire influencer par le dernier article à la mode. Moi qui ne mets rarement les pieds dans des enseignes de fast fashion je dois bien avouer que certaines pièces m’ont fait de l’œil. Et les réseaux sociaux n’ont rien arrangé loin de là. L’idée n’est pas de ne plus naviguer sur instragram ou sur pinterest mais de les utiliser avec parcimonie. Quant à l’envie de suivre la mode… il parait difficile de lutter mais pour autant pas question de craquer sur la 1ère pièce venue. Craquer oui (parce qu’on se le dise ça fait du bien au moral) mais craquer utile et miser sur des pièces à la mode certes mais suffisamment classique pour les porter en imaginant plusieurs looks et éviter ainsi un achat impulsif.

Partager:

La quête du dressing parfait

Hier je vous ai montré brièvement le contenu de mon dressing sur Instagram et j’ai été agréablement surprise de tous vos retours positifs. Mon dressing (très minimaliste) vous a plu et les questions étant nombreuses je vous fais aujourd’hui un petit recap des choses à savoir pour un dressing idéal.

Faire du tri

Je pense que c’est une démarche essentielle et primordiale pour un dressing minimaliste et épuré. Il ne sert à rien de vouloir avoir un dressing parfait et ordonné si son contenu n’est pas bien défini dans votre tête.

L’étape du tri n’est jamais évidente et demande reflexion, patience, organisation et motivation (rien que ça) mais dites vous que c’est la condition sine qua non pour un dressing réussi.

Astuce n°1 : Enlevez vos vêtements un par un de vos placards et réunissez-les sur votre lit ou dans un coin d’une pièce. De cette manière cela vous permettra de vous rendre compte de la quantité de vêtements (inutiles ou non) que vous avez.

Astuce n°2 : Prenez le temps de regarder vos vêtements de vous demander ceux qui vos procurent plaisir, ceux que vous portez régulièrement, ceux que vous ne portez jamais et qui ne vous procurent rien et ceux en revanche que vous portez peu mais que vous voulez remettre au goût du jour. Pour ceux là 3 options donc :

-Si vous êtes sûre de ne plus porter les vêtements, n’hésitez pas à vous en séparer en les donnant à vos proches ou faites-en dons à des associations

-Si en revanche vous y êtes attachée pour une quelconque raison mais que vous n’êtes pas sûre de remettre alors gardez les dans un coin de votre dressing

-Et pour les vêtements que vous avez envie de remettre essayez de réfléchir à toutes les possibilités de looks.

Astuce n°3 : Faites des planches sur pinterest. Vous ne souhaitez pas vous séparer de vos vêtements mais ne savez pas avec quoi les porter ? Dans ce cas là, Pinterest est votre meilleur ami !

Vous pouvez trouver l’inspiration nécessaire en recherchant des looks qui vous plaise. Ainsi trouvez-vous une pièce phare et essayer de réfléchir aux multitudes de looks en réalisant des planches ou alors même des montages photos pour vous donner des idées

Une fois le tri fait, il vous suffit de ranger vos vêtements de façon ordonnée

Ranger vos vêtements

Moi qui suis de nature bordélique, le dressing c’est important et je peux même vous dire que c’est un domaine dans lequel je suis très ordonée.

L’une des choses importantes selon moi pour un dressing parfait est d’avoir tous vos vêtements à porter du regard. Je m’explique : privilégiez un rangement dans lequel vous pouvez imaginer votre look du jour en un seul coup d’œil.

De cette façon ranger les hauts en haut de votre armoire, les pantalons en bas et vous pourrez voir aisément quelles pièces matchent bien ensemble, quelles sont les coupes et les couleurs qui vont bien ensemble et à ce moment là vous pourrez alors trouver plus facilement les pièces qui composeront votre look.

Astuce n°1 :  Evitez d’entasser vos vêtements. Pour voir tous vos vêtements en un seul coup d’œil il est bien évidemment primordial de ne pas en avoir un dressing qui déborde afin que votre œil se dirige vers ce qui est essentiel. Si vous avez une penderie avec 40 chemises et 30 jeans, il vous sera alors forcément difficile d’imaginer le look du jour d’un coup d’œil car vous aurez alors sous les yeux trop pleins d’informations

Astuce n°2 : Mettez un vêtement par cintre. Nous sommes toutes tentées de superposer 3 voire 4 chemises sur un même cintre par souci de gain de place mais non seulement ce n’est pas pratique pour choisir la dernière chemise sur cintre, vous savez celle où vous êtes obligée d’enlever les 3 autres avant mais en plus esthétiquement parlant ce n’est même pas beau. Si vous n’avez pas de place pour mettre une pièce par cintre alors c’est le moment de faire du tri et de vous restreindre dans le nombre de vêtements

Astuce n°3 : privilégiez un pliage de vos pantalons à la verticale. De cette façon vous aurez une vue d’ensemble sur vos jeans et pantalon et c’est également plus pratique.

Avoir peu de vêtements : est-ce un problème ?

Je pense que ma réponse ne vous étonnera pas si je vous dis que ce n’est absolument pas un problème pour moi, bien au contraire. Ça l’aurait sûrement été il y a quelques mois mais aujourd’hui je ressens même une satisfaction d’avoir réussi à me débarrasser de mes vêtements inutiles ou achetés sur un coup de tête.

Garder dans son dressing que des basiques et des pièces que vous appréciez réellement, en quoi serait-ce un problème ? Le minimaliste a le vent en poupe ces dernières années et pour cause il y a tellement d’avantages à avoir un dressing peu rempli : un gain de place, une consommation plus responsable, un gain de temps important pour choisir sa tenue du jour et des économies.

Avec tous ces points positifs, le seul ennemi à un dressing minimaliste… c’est vous et les remarques que peuvent avoir les autres. Je m’explique : Dans une société où la surconsommation fut reine pendant des années…que dis-je des décennies, il n’est pas facile de gommer ses mauvaises habitudes et de trier un dressing qu’on a mis des années à créer.

Mais dites vous que le plus important n’est pas de vous constituer un dressing pour les autres mais bien pour vous. En matière de mode, il est primordial de vous plaire à vous avant de plaire aux autres. Portez donc des vêtements dans lesquels vous vous sentez en confiance et les autres vous le rendront bien… peu importe le nombre de pièces que constituent votre dressing

Partager:

Achats inutiles: comment y remedier ?

Vous les connaissez les achats sur un coup de tête ? Persuadés que si n’achetez pas cet article là tout de suite il vous passera sous le nez dans la demie heure qui suit. Qu’acheter ce jean en trois exemplaires identiques n’est pas grave ou encore qu’acheter un vêtement de grand créateur à -50% c’est une super affaire… Bref voici autant d’achats impulsifs et sans intérêt auxquels nous avons tous été confrontés au moins une fois.

Bien évidemment vous connaissez la triste fin réservée à ces vêtements. De ce jean resté au fond du placard (car vous avez déjà du mal à porter le 1er exemplaire), de cet article de créateur porté une fois et laissé sur cintre (mais que vous gardez quand même parce que s’offrir une pièce habituellement hors budget c’est tellement cool).

Acheter des vêtements toutes les semaines n’est pas forcément une bonne chose

Les raisons de ces achats impulsifs sont nombreux : Emportée par la fureur d’instagram et sa sur-consommation omniprésente, persuadée qu’avoir un dressing débordant de vêtements c’est tellement stylé, qu’acheter des vêtements de marque c’est classe et c’est forcément quali… Autant de raisons totalement dénuées de sens.

Non seulement je dépensais trop d’argent pour des pièces vite passées de mode et surtout je me perdais chaque matin dans une tonne de vêtements à ne plus savoir quoi porter et à me perdre dans un « non style » permanent. Car il est bien difficile de trouver son style et des vêtements que nous apprécions réellement dans un placard trop fourni.

Achats impulsifs : Quelles solutions ?

Je vous propose donc quelques astuces pour vous éviter un dressing trop fourni et des achats que vous pourriez regretter

1/ Bien connaitre vos goûts vestimentaires

Cela peut paraitre évident mais il est primordial selon moi de bien connaitre son dressing et surtout ses gouts vestimentaires pour un dressing minimaliste et par conséquent pour vous éviter des sessions shopping interminables et sans intérêt.

Je vous l’accorde, connaitre son style et de manière plus général ses gouts vestimentaires n’est pas chose aisée. Les modes évoluent sans cesse, la sur consommation est reine et nous sommes tentées de faire évoluer nos gouts en fonction des modes.

Alors je ne vais pas vous dire qu’être à la mode c’est mal mais je suis convaincue que cela ne nous aide pas à nous diriger vers des achats responsables et réfléchis.

2/ Bien ranger son dressing

Là aussi ça peut paraitre un peu farfelu mais pourtant ! C’est en faisant du tri qu’on se rend compte de la quantité de vêtements qu’on entasse et quels sont les vêtements qui nous sont vraiment nécessaires. Quel est l’intérêt d’avoir 15 chemises blanches, 15 paires de boots et 36 sacs ? Bon j’exagère (quoique j’exagère à peine) mais l’idée est bien là. Je suis sûre que si vous faite le tri dans votre dressing vous retrouverez plein de vêtements dont vous ne vous rappeliez même pas l’existence. Et si vous aviez oublié ces vêtements au fond d’un placard il y a peu de chance pour qu’ils reprennent vie chez vous mais vous pouvez très bien les donner à vos proches, à des personnes dans le besoin ou encore les vendre.

3/ Vendre ses vêtements pour « faire tourner son dressing »

Cet article a pour objet de s’éviter des achats inutiles, pas de se restreindre à 0 achat pendant des décenies. Depuis plus d’un an j’ai pris pour habitude de faire régulièrement des vides dressing pour libérer mes placards et m’offrir de jolis basiques dont je suis sûre dont je ne me lasserai pas.

4/ Acheter du seconde-main

Cette option ne va certainement pas faire l’unanimité et même si je disais plus haut qu’être à la mode n’était pas toujours une bonne chose, s’il y a bien un domaine qui a le vent en poupe et que je tente d’adhérer de plus en plus est l’achat d’occasion. J’ai eu du mal à passer le cap mais je trouve tellement d’avantages à acheter en seconde main. C’est un excellent moyen de pouvoir renouveler votre garde robe à prix réduit et en faisant en plus un bon geste pour la planète.

5/ Ne pas se laisser influencer

C’est peut-être le conseil le plus difficile… Qui n’a pas été un jour influencé par ses amies, par des magazines ou encore par ce vêtement trop stylé vu en vitrine ?

Je pense avoir passé une majeure partie de mon adolescence (et même encore aujourd’hui) à être influencée : influencée au collège et au lycée pour avoir les dernières baskets à la mode, influencée par les diktas de la mode, de la minceur… Bref quelle angoisse ! Et tout ceci ne fait que s’accroitre avec le développement des réseaux sociaux. Même si j’apprécie énormément Instagram, que je m’en inspire pour mes looks et que je trouve toujours de très bonne idées je dois avouer que toute cette sur-consommation permanente me gêne. Et les réseaux sociaux n’arrangent rien bien au contraire.

Alors s’il y a bien un conseil pour vous éviter quelques achats impulsifs et inutiles c’est de prendre du recul (beaucoup de recul) sur ce que vous voyez sur les réseaux sociaux.

Et enfin le meilleur conseil pour la fin serait de vous faire confiance. Ayez confiance en vous, en vos choix et même si ces choix ne seront pas toujours les meilleurs dites vous qu’on apprend de ses erreurs. Des achats impulsifs et inutiles vous en ferez encore, personne n’est parfait !

Partager:

Les bonnes résolutions de la rentrée

Septembre, mois de rentrée. Mois des bonnes résolutions pour certains et grosse période de travail pour moi. Il fut un temps (pas si lointain) où pour combler cette période de stress j’avais la mauvaise (très mauvaise) habitude de compenser par le shopping. Tout y passait : blouses, jeans, bottines et même manteau d’hiver.

Et l’intérêt dans tout ça ? Après le recul je vous dirais AUCUN. De longues semaines de stress compensées par des achats impulsifs… ça fait plaisir sur le moment mais à peine franchie la sortie de la boutique qu’une sensation de culpabilité m’envahie… Et c’est comme ça à chaque rentrée

Alors cette bonne résolution ?

Faire du tri, beaucoup de tri, ranger, nettoyer, bref faire de l’espace dans mon dressing

Alors cette année, Septembre rime avec bonnes résolutions ; un peu comme un 1er Janvier mais en milieu d’année.

Le minimalisme a le vent en poupe depuis quelques années déjà. A l’heure où les questions environnementales s’invitent à toutes les tables et où paradoxalement la sur consommation n’a jamais été autant présente, il me paraissait essentiel de prendre conscience de ma manière de consommer : Consommer mieux, consommer moins… Par où commencer ? Je me suis tout à coup confrontée à des questions jamais abordées auparavant mais qui allaient complètement changer le contenu de mon dressing

Pourquoi se lancer dans un dressing minimaliste ?

Comme je l’ai dit plus haut le minimalisme a le vent en poupe ces dernières années. Pour autant ma démarche de me tourner vers un dressing épuré n’a en aucun cas été poussé par « un effet de mode »

On ne va pas se le cacher, bien que consciente de l’impact environnemental de l’industrie de la mode ce n’est pas le critère premier m’ayant tourné vers un dressing épuré. Un choix de vêtement trop important et un manque de place dans mes placards : Voilà la raison première m’ayant poussé à faire du tri et à me recentrer sur les choses dont j’ai réellement besoin.

Pour être totalement honnête et transparente et comme beaucoup me le demandent oui j’ai la chance de collaborer avec des marques et de recevoir gratuitement des vêtements. Et ce qui m’a permis au départ de garnir ma garde robe s’est vite transformé en casse-tête matinal : comment faire pour s’y retrouver dans un dressing trop rempli ?

Voilà ce qui m’a poussé à faire du tri et à me tourner vers un dressing minimaliste.

Voici la raison pour laquelle j’avais mis entre parenthèses le blog (une parenthèse de plus d’un an quand même!). À force de consommer toujours plus je me suis confrontée à un dressing bien trop rempli et avec des noeuds à la tête tous les matins à me demander ce que j’allais bien pouvoir porter.

Changer radicalement ma façon d’acheter voilà ce que j’ai envie cette rentrée. Pour cela j’ai trié, je me suis séparée de beaucoup de mes vêtements ( soit je les ai donnés soit je les ai vendus) et je suis partie sur une page quasi blanche pour me constituer un dressing minimaliste mais qui me correspond bien.

Vous en savez un peu plus sur la trame prochaine de ce blog. Je ne serai certainement pas assidue chaque semaine pour être présente ici à remplir ce blog coûte que coûte et surtout je ne suis pas parfaite et je suis plutôt novice en matière de dressing minimaliste mais je tenterai de partager avec vous les bonnes astuces, les basiques à avoir dans sa garde robe (selon moi) et comment se constituer un dressing qui vous ressemble à moindre coût en n’oubliant pas la qualité et le côté durable qui a été un facteur très important dans cette quête de dressing minimaliste.

A suivre…

Partager: