Quid d’un achat réussi

La période de fêtes est pour moi propice à faire le bilan de l’année écoulée, faire le point sur les choses négatives tout comme les choses positives de ces 12 derniers mois en prenant soin de terminer l’année sur une note positive en rayant de ma wishlist l’article convoité pendant 1 an (voire plus).

J’ai à cœur de m’en tenir à l’objectif que je me suis fixée cette année c’est-à-dire une consommation plus raisonnée et plus raisonnable mais je m’accorde un « craquage », un achat qui viendra boucler cette année en beauté. J’avais en tête l’achat de deux pièces qui étaient sur ma wishlist bien avant que 2019 démarre et j’avais donc pour souhait de me les offrir toutes les deux. Mais vous vous doutez bien… Entre ce que l’on souhaite et la réalité…

L’achat de ma première pièce s’est faite sans l’ombre d’un doute, je souhaitais ce sac depuis trop longtemps, j’ai réfléchis à tous les looks été comme hiver avec, j’ai passé quasiment 2h en boutique pour être SURE ET CERTAINE de mon choix. Un achat quasi parfait en bref

Et avant de rayer la deuxième pièce de ma wishlist (comme un mauvais pressentiment peut être) j’ai eu la bonne idée… enfin j’ai eu l’idée de VOUS interroger et vous laisser la parole sur la qualité de cette pièce. Sur la qualité du bracelet Knot de la maison Celine pour être plus précise. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’article en question est sorti de ma wishlist bien plus vite que prévu et non pas parce que je l’ai acheté mais parce que je me suis tout simplement résignée à ne pas l’acheter.

Après cette longue (très, trop longue) intro, c’est l’objet de cet article : comment se résigner à ne pas acheter une pièce et ceci pour des raisons qui peuvent être différentes ou en d’autres termes comment être sure et certaine que son achat est le bon ?

Prendre le temps de vouloir REELLEMENT une pièce

Ça ne me paraissait pas franchement naturel il y a encore 6 mois de ça pour l’impatiente que je suis mais si j’ai vraiment appris une chose ces derniers temps c’est qu’il faut savoir apprécier chaque achat. Et en prenant son temps pour franchir le pas vers l’achat de la pièce tant convoitée j’ai appris une deuxième chose : Cette envie peut partir aussi vite qu’elle est arrivée ! (non mais #LOL il y a encore deux mois de ça j’étais prête à tuer et à mettre une petite fortune dans un sac mais en fait non après réflexion je peux parfaitement vivre sans). Ça fait mal hein ? Mal de se dire qu’on est passé pas loin d’un achat qu’on allait regretter pendant des mois ?

Alors dites-vous quand même que l’erreur est humaine mais si vous pouvez l’éviter c’est bien mieux.

Et alors que faire si après des mois et des mois de réflexion, des mois à regarder sa pièce chérie derrière la vitrine, l’envie de l’avoir dans votre dressing est toujours présente ? Je pense qu’à partir de ce moment-là libre à vous de craquer et de vous faire plaisir.

Bien choisir son moment lors de l’achat

Tout achat d’une pièce que vous convoitez depuis de long mois est important d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une pièce pour laquelle vous avez économisé pour vous l’offrir. Il est alors primordial de bien choisir « son moment » pour faire de son achat un moment précieux et voir dans votre pièce tous les bons souvenirs que celle-ci vous rappelle.

Pour ma part j’ai pour principe de TOUJOURS acheter une belle pièce quand le « mood » y est. Je n’achète pas une pièce pour me consoler mais parce que je suis d’humeur propice à me faire un beau cadeau qui me rendra heureuse à l’instant T et pour les jours, mois et années à venir.

Oubliez donc achat en période de stress, de contrariété et j’en passe… non seulement vous allez dépenser votre argent lors d’une période qui n’y est pas propice et pire encore votre cadeau vous rappellera sans cesse ce « mauvais mood » quand vous l’aviez acheté. Je crois que c’est la pire situation.

Se faire influencer mais pas trop

Quand bien même suis-je assez grande pour décider de mes achats et d’être sûre que je ne me trompe pas, je demande régulièrement l’avis de mes proches et regarde bien souvent (à tort ou à raison) les avis sur internet ou les réseaux sociaux. Car à plus d’une reprise ce sont ces derniers qui m’ont influencés. Attention attention…les réseaux ne doivent pas pour autant guider vos achats surtout quand la pièce convoitée coûte une petite fortune. Alors comment faire pour continuer à découvrir de sublimes pièces sans pour autant qu’Instagram ou les autres réseaux vous submergent sans cesse de nouveautés ? Prendre du recul bien évidemment et vous demander si vous auriez craqué par vous-même sur cette pièce. Malheureusement pas toujours facile de se persuader que vous avez fait votre choix sur LA pièce idéale de façon totalement objective en étant pas influencée par un tiers.

J’ai un bon nombre de fois (et encore maintenant) été influencée par les réseaux, par un look vu sur Instagram et même si ce réseau m’a fait découvrir des marques et des pièces incroyables il m’a tout de même fait faire des achats inutiles.

Le meilleur conseil à donner serait donc de prendre du recul sur tout ce que vous voyez sur les réseaux en ayant bien en tête que céder à toutes les tentations en matière de mode n’est pas toujours la bonne solution

Accepter qu’une pièce ne soit pas faite pour vous

C’est sûrement l’étape la plus difficile quand vous craquez sur une pièce et que toutes les étapes mentionnées ci-dessous ont été validées. Comment renoncer à la pièce parfaite ? (ou tout du moins la pièce parfaite sur le papier).

Comme je vous le disais en introduction, j’ai dû renoncer à la pièce que j’avais mis dans ma wishlist depuis des mois, que j’avais imaginé avec tous les looks possibles sans l’ombre d’une fausse note… mis à part sa qualité désastreuse bien évidemment…

Même la pièce la plus parfaite à vos yeux ne vous est pas assuré de vous convenir à 100%, triste et cruel certes mais croyez-moi mieux vaut ne pas s’acharner.

Et alors si toutes les cases ont été cochées pourquoi cette pièce ne serait-elle pas faite pour nous ? Qualité mauvaise, mise en valeur moyenne… autant de raisons plutôt efficaces pour ne pas franchir le pas vers l’achat !

Dites vous alors qu’il est préférable de renoncer à un achat que vous aurez regretté à terme et vous concentrer sur un coup de cœur qui vous conviendra davantage.

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *