Pourquoi je boycotte peu à peu la fast fashion

Pourquoi je boycotte peu à peu la fast fashion

Il y a des articles évidents à écrire… d’autres beaucoup moins. Depuis quelques semaines et la création d’un dressing minimaliste qui me ressemble, j’ai drastiquement limité mes achats et j’ai entièrement revu ma façon de consommer.

Quand j’ai décidé de me lancer à la quête du minimalisme j’ai très rapidement fait le parallèle avec la fast fashion et je me suis promise de ne plus mettre les pieds dans ce type d’enseignes… j’ai depuis fait machine arrière à trois reprises chez Zara et Uniqlo et au lieu de me jeter la pierre sur une promesse non tenue je me suis posée la question sur ce qui m’avait amené à passer la porte d’une enseigne de fast fashion et quelles leçons j’en tirerai.

Je vais, dans cet article, volontairement passer outre l’aspect éthique et écologique de la fast fashion. Je ne suis pas légitime à pointer du doigt une marque sur un sujet que je ne connais pas suffisamment. Que je limite mes achats dans des boutiques de fast fashion est une chose mais il m’arrive de porter et d’acheter des pièces made in China vendues par des marques plus « luxueuses » et à 1ères vues cela n’a rien d’éthique… ni d’écologique. J’aurai aimé vous dire que je suis une consommatrice modèle et que je consomme uniquement français mais la réalité c’est que mon dressing aussi minimaliste qu’il soit n’est pas 100% français (ni même 100% européen d’ailleurs). Je souhaite juste vous expliquer mon choix de limiter au maximum mes achats dans des enseignes de fast fashion.

La fast fashion et sa mauvaise réputation

Ce n’est un secret pour personne, la fast fashion a mauvaise réputation et si on passe volontairement l’aspect éthique et écologique je vous dirai que la fast fashion a mauvaise réputation puisque ses pièces sont jugées d’une qualité souvent médiocre… à un prix de vente non justifié.

D’ailleurs c’est plutôt bizarre puisqu’auparavant la fast fashion était privilégiée pour ses petits prix et la qualité était souvent reléguée au second plan (moi la première je voulais avoir un dressing bien rempli mais la qualité m’importait peu. J’ai depuis fait des progrès !). Je ne rentre depuis que très peu dans les enseignes de fast fashion mais je dois dire que j’ai, à bien des reprises, était interpellée par les prix pratiqués par certaines enseignes… prix que je trouve plutôt élevés et non justifié sur certaines pièces (voir une robe à 50€ chez Zara me chagrine un peu voyez vous). Je trouve que les enseignes de fast fashion telles que Zara ou encore Mango pratiquent des tarifs assez élevés pour des pièces qui ne sont pas intemporelles et dont l’effet de mode ne peut se cacher…

Et la qualité dans tout ça ? Mettre 50€ dans une robe ne me gênerai pas le moins du monde si la qualité, la coupe ou encore le côté intemporel de la pièce y étaient. Malheureusement, et pour l’avoir vérifié bien trop souvent, la qualité n’y est pas souvent. Vous allez trouver qu’il est hypocrite de penser qu’on rentre dans une boutique de fast fashion en ayant la naïveté de croire qu’on peut allier qualité et petits prix. Mais détrompez vous ! Et je ne prends volontairement pas de pincette pour écrire (et dire à voix haute) qu’au vu des prix de certaines pièces il est légitime de penser que la qualité suivra et fera le reste.

Oui il existe des exceptions, j’ai moi-même quelques pièces de fast fashion que j’ai depuis des années et dont je suis très satisfaite de la qualité. Il s’agit également de bien lire les étiquettes avant d’acheter, de décortiquer la composition de chaque pièce mais même en faisant au préalable ce travail il m’est arrivé bien trop souvent d’être déçue… surtout pour des pièces qui se passent de mode rapidement…

Boycotter les enseignes de fast fashion reste une décision personnelle tout comme désigner une pièce de piètre qualité reste un acte assez subjectif… mais permettez moi d’apporter quelques précisions en toute objectivité.

Tout d’abord il est pour moi essentiel de choisir des vêtements de qualité qui traversent les modes et aussi les années. Je suis de celles qui pensent que les vêtements peuvent raconter une histoire (et une belle histoire) mais pour cela encore faut-il que vos vêtements traversent les années sans heurt. Il est donc essentiel de choisir des pièces de qualité mais au fait comment reconnaitre des vêtements de qualité ?

  • La composition : Le tissu est essentiel à la qualité d’une pièce. Il doit résister aux lavages, aux frottements des vêtements, à la chaleur d’un fer à repasser… et sur ce sujet je vous dirai de privilégiez des matières naturelles telles que le coton, le Lyocell ou moins naturel l’élasthane qui est selon moi une matière très résistante.
  • La couleur : Elle dépendra pour grande partie de la qualité du tissu mais un vêtement de qualité est celui dont la couleur ne bouge pas avec le temps et avec le lavage. C’est selon moi primordial notamment pour les vêtements noirs et blancs que la couleur ne perde pas de sa puissance et ne devienne pas terne au fil des mois ou des années.
  • Les coutures : Sans pour autant traumatiser vos vêtements avant même de passer à la caisse n’hésitez pas à tester les coutures en étirant vos vêtements, si celles-ci ne résistent pas inutile d’aller plus loin et laissez vos vêtements où il est.

 La fast fashion et sa mode…qui se démode

On a tous craqué sur une pièce vue sur instagram, influencée par un effet de mode dont vous ne souhaitez pas passer à côté. C’est tout gaiement que vous vous lancez à la quête de la pièce à avoir absolument dans votre dressing peu importe si cela correspond à votre style ou pas. D’ailleurs cette question a été refoulée dès le départ puisque « vu le prix attractif de la pièce la garder 1 mois ou 1 an ce n’est pas bien grave »

Combien de fois j’ai pu entendre cette phrase (que j’ai moi-même dit une bonne dizaine de fois). Rien que d’écrire et de relire cette phrase m’hérisse le poil. Parce que sous prétexte que les prix sont attractifs (et encore ils ne le sont plus vraiment), nous ne devrions plus avoir aucun scrupule à changer régulièrement notre dressing ?

Au-delà du fait que les pièces proposées par les enseignes se démodent trop rapidement à mon goût c’est la surconsommation qui m’embête.

De manière générale je suis inquiète (et un peu en colère) de voir la facilité avec laquelle les enseignes nous « formate » à acheter toujours plus sous prétexte qu’elles pratiquent des tarifs abordables.

Mais n’est-ce pas mieux de profiter de votre seul et unique achat du mois en le valorisant avec un beau look plutôt que de le noyer dans un flux d’achats sans intérêt ?

Et puis vous en connaissez beaucoup des marques pouvant se permettre de lancer une dizaine de collections chaque semaine à part des enseignes de fast fashion ? Et le problème avec les nouvelles collections c’est que la tentation est toujours présente. La nouveauté favorise l’intérêt des clients sur de nouvelles pièces et c’est tout bénef pour les marques… un peu moins pour vous et votre porte monnaie.

Alors voici quelques petites astuces pour que vos vêtements ne prennent pas une ride :

  • Choisir des couleurs neutres : Comme vous pouvez vous en douter je ne suis pas une adepte des couleurs flashy et je privilégie les couleurs sobres et facile à assembler comme le noir, le blanc ou le gris. Ce sont des couleurs qui peuvent facilement se mixer entre elles et qui ne se démoderont pas au fil des années, une vraie valeur sûre.
  • Des tissus facile d’entretien : Je le disais plus haut, une pièce de qualité se définie avant tout par son tissu mais il est essentiel que celui si soit facile d’entretien et supporte les lavages répétés. Un tissu qui se déforme et qui s’abime ne traversera malheureusement pas les années à vos côtés…
  • Des coupes simples : La coupe d’une pièce est tout aussi importante que la qualité du tissu. J’aime les vêtements basiques et ne suis pas très adepte des froufrous. Il est primordial de se sentir à l’aise dans ses vêtements, à l’aise dans ses mouvements et donc d’adapter des vêtements qui vous mettent en valeur avec des coupes avantageuses.

Voilà pour les deux points essentiels qui m’ont fait fuir la fast fashion. Il n’a pas été évident d’écrire cet article. Je conçois parfaitement que certaines d’entre vous privilégient la fast fashion pour son côté économique avant tout et même si je ne suis en aucun cas donneuse de leçon je pense que vous pouvez facilement comprendre qu’il n’est pas toujours économique de privilégier la fast fashion et que ce n’est notamment pas économique sur le long terme. Il est en revanche économique (éthique et écologique) de garder ses vêtements au fil des mois et des années et pour cela il est nécessaire et primordial de se tourner vers des pièces de qualité et des pièces qui ne se démodent pas.

Suivre:
Partager:

1 Commentaire

  1. 3 novembre 2019 / 22 h 16 min

    Tout à fait d’accord. J’essaie moi aussi d’éviter de plus en plus la Fast fashion mais j’ai encore des progrès à faire… Notamment pour les pièces basiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *